1.1 Les visas de court séjour

Les visas de court séjour et le visa de transit aéroportuaire

Je voyage moins de 90 jours : le visa "Schengen"

Le visa de court séjour permet de séjourner pour une durée maximum de 90 jours sur toute période de 180 jours, dans l’espace Schengen.

Motifs du séjour :

- tourisme
- voyages d’affaires, réunions de travail
- visites familiales
- formations courtes
- conférences
- activité rémunérée (pour une durée inférieure à 90 jours)
- transit par la France (entre deux aéroports), c’est-à-dire avec passage de la frontière.

Je transite par un aéroport français :

Le transit par un aéroport français pour prendre un vol à destination d’une ville située hors de l’Espace Schengen ne nécessite pas de visa pour la majorité des nationalités. Cependant, les ressortissants de certains pays sont soumis à l’obtention d’un visa de transit aéroportuaire, même s’ils restent en zone internationale. Vérifiez votre situation en suivant ce lien.

Suis-je soumis à l’obligation de visa pour un court séjour ?

Consulter la liste des pays dont les ressortissants sont soumis à obligation de visa de court séjour en cliquant :

PDF - 34.3 ko
Pays soumis à visa Schengen
(PDF - 34.3 ko)

Je prévois de voyager dans plusieurs pays de l’Espace Schengen : à quel consulat dois-je demander mon visa ?

La compétence du consulat est définie par le motif principal de votre voyage.

Exemples :

- je me rends en Allemagne pour le mariage de ma fille ; j’en profiterai pour visiter la France et la Belgique : compétence du Consulat Général d’Allemagne.

- je vais passer 2 semaines de vacances en Europe, dont 1 semaine en France, 3 jours en Espagne et 4 jours en Italie : compétence du Consulat Général de France (durée du séjour en France supérieure aux autres séjours)

- je vais passer 3 semaines de vacances en Europe : 1 semaine en France, 1 semaine en Grèce et 1 semaine en Autriche. Le consulat compétent est celui du premier point d’entrée dans l’espace Schengen. Si vous atterrissez à Paris : compétence du Consulat Général de France.

Le visa pour un département ou un territoire français d’outre-mer

Les nationalités soumises à visa pour se rendre dans l’Espace Schengen ont également besoin d’un visa pour les Départements français d’Outre-Mer et les Territoires français d’Outre-Mer.

Les Départements français d’Outre-Mer sont :
La Guyane française, La Martinique, La Guadeloupe, St. Martin, St. Barthélemy, La Réunion.

Les Territoires français d’Outre-Mer sont :
La Polynésie française (Tahiti, Bora Bora, Moorea, Iles Marquises), St. Pierre & Miquelon, Mayotte, La Nouvelle Calédonie, Wallis & Futuna.

Le visa pour Monaco et Andorre

La procédure est la même que pour un visa Schengen.

J’ai pris connaissance de ces informations. Je souhaite à présent connaître les justificatifs à fournir.
JPEG

PNGJe souhaite revenir au sommaire

Dernière modification : 27/07/2017

Haut de page