10 bonnes raisons d’investir en France

La France, l’une des premières économies mondiales au cœur de l’Europe, a engagé de nombreuses réformes pour renforcer sa compétitivité et son attractivité. Retrouvez 10 raisons simples et concrètes d’investir en France.

PNG

Pour investir au cœur du plus grand marché mondial

- À elle seule la France représente plus de 65 millions de consommateurs : c’est le 2ème marché européen, et la 6ème économie mondiale.
- L’Union européenne reste quant à elle la 1ère économie mondiale avec plus de 500 millions de consommateurs.

Pour s’appuyer sur des infrastructures performantes et de haut niveau

- En Europe, La France, c’est le 1er réseau routier, le 1ème aéroport : Roissy-Charles-de-Gaulle (fret) et 2ème pour les passagers et le 2ème réseau ferré grande vitesse.

Pour bénéficier d’une main d’œuvre productive et dynamique

- La France est au 6ème rang mondial pour la productivité horaire (45,6 € par heure travaillée contre 37,3 pour la zone euro).
- Elle est forte d’une main d’œuvre très qualifiée : 45 % des 30-34 ans étaient diplômés de l’enseignement supérieur en 2015.

Pour profiter de coûts d’implantations faibles

- Les coûts d’implantation et d’exploitation sont moins élevés en France qu’aux Etats-Unis, en Allemagne ou au Japon.
- Par ailleurs, louer des bureaux dans Paris centre d’affaires revient 2 fois moins cher qu’à Londres West End (875€/m²/an contre 1978 €/m²/an).
Soulignons que créer une entreprise en France revient à moins de 1% du revenu moyen par habitant, contre 9% en moyenne dans les pays du G20.

Pour investir dans une économie innovante et qui soutient l’innovation

- Le plus grand incubateur au monde est en France : Station F rassemblera 1 000 start-up à Paris en 2017..
- D’autre part, le Crédit d’impôt recherche (CIR) est ouvert à toutes les entreprises et représente 5,7 milliards d’euros par an. Pas moins de 22 830 entreprises en ont bénéficié en 2013.
- 47 Mds€ ont été mobilisés pour le programme d’investissements d’avenir (PIA) et le Plan France Très Haut Débit.

Pour s’appuyer sur une place financière majeure

- Euronext Paris est la 7ème place financière du monde, la 3ème en Europe pour les obligations d’entreprise , la 5ème mondiale pour les opérations en yuans et la 3ème en Europe pour la gestion d’actifs financiers.

Pour profiter d’une qualité de vie reconnue

- La France est une destination attractive pour les professionnels (1ère destination mondiale pour les Congrès d’affaires – Paris), les étudiants (3ème destination mondiale) comme pour les touristes (1ère destination mondiale).

Pour bénéficier d’une forte compétitivité sur les coûts de production

- Le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et le Pacte de responsabilité et de solidarité représentent 40 Md€ de baisse des coûts de production pour les entreprises : cela équivaut à près de 2 points de PIB qui soutiendront l’activité et permettront de créer 500 000 emplois à l’horizon 2020.

Pour s’appuyer sur une administration simplifiée

- La France est championne d’Europe de l’E-administration et atteint la 4e place du classement mondial fondé sur trois critères : les services en ligne proposés par l’administration, les infrastructures de télécommunications, et le niveau d’éducation des habitants.
- La loi relative à la simplification de la vie des entreprises, votée en décembre 2014, a permis aux entreprises et aux usagers de réaliser 3,3 Md€ d’économies en 2013-2014. La déclaration sociale nominative unique représentera quant à elle 1,6 Md€ d’économies pour les entreprises en 2015-2016.

Pour bénéficier de dispositifs d’accueil et d’installation facilités pour les dirigeants et salariés

- La France a signé des conventions fiscales avec plus de 120 Etats (garantie de non-double imposition). Elle met « également à disposition des entreprises un interlocuteur fiscal unique (Tax4Business) et des titres de séjours adaptés (le Passeport Talents, créé en 2015).
- Une bourse et un dispositif d’accompagnement pour les entrepreneurs innovants ont également été mis en place : c’est le French Tech ticket. 50 entrepreneurs étrangers en ont bénéficié en 2016. Ils seront 70 en 2017.

Dernière modification : 11/07/2017

Haut de page