Le café à emporter

Le café à emporter
 

PNG
 

New York est une ville pressée. Les taxis filent sur les avenues et abusent de leur klaxon au moindre ralentissement. Les piétons allongent un pas assuré sur les trottoirs bondés. Seuls dérogent à cette règle de l’accélération, les chênes centenaires de Central Park qui semblent prendre leur temps. Dans cet univers en perpétuel mouvement, les New-Yorkais ont une aptitude innée à s’adapter. Prendre par exemple un café à emporter. Dans tous les coffee shops où vous irez, le serveur vous demandera : « For here or to go ? ». Et pour les accompagner dans leurs déplacements, la plupart des clients choisissent la seconde option : « to go ».

A New York, déguster son petit noir en terrasse est assez rare. Le café à emporter est la solution. Servi dans un grand verre en carton, il vous accompagnera partout. Pour les non initiés, boire du café en marchant est un exercice périlleux. Pas pour nos amis New Yorkais qui maîtrisent à la perfection ce nouvel équilibre. Pour les quelques sceptiques qui craindraient de se brûler le creux de la main, des protections en carton sont placées autour du gobelet, très utiles en hiver pour se réchauffer les mains en battant le pavé. Dernière tendance à la mode dans les coffee shops new-yorkais, très « green attitude » : vous venez avec votre thermos, on vous y servira votre café. Ainsi, il restera chaud toute la matinée, vous laissant le temps de le déguster sous un des chênes de Central Park. Il arrive qu’à New York, on sache aussi prendre son temps.

Dernière modification : 21/01/2011

Haut de page