Les élections européennes en quelques mots...

Depuis 1979, les citoyens des pays membres de l’Union européenne élisent au suffrage universel leurs représentants au Parlement européen.

JPEG
Le nombre de députés européens (aussi appelés ‘eurodéputés’) dont dispose chaque État membre est plus ou moins proportionnel à sa population, mais il suit le principe de la proportionnalité dégressive : aucun pays ne peut avoir moins de 6 ou plus de 96 députés et le nombre total ne peut dépasser 751 (après le Brexit, ce nombre passera à 705). Au parlement, les députés sont regroupés selon leur affiliation politique, et non par nationalité.

Élus pour cinq ans, les députés européens exercent un pouvoir législatif (adoption des actes juridiques communautaires avec dans certains cas un droit d’initiative, budgétaire (élaboration du budget annuel de l’UE avec le Conseil de l’Union européenne) et de contrôle (intervention dans la procédure de désignation du président de la Commission européenne et possibilité de censurer la Commission).

Les élections européennes auront lieu du 23 au 26 mai prochains.
En France, elles se tiendront le dimanche 26 mai et le samedi 25 mai pour les électeurs résidant sur le continent américain. 79 députés (+5 par rapport au nombre actuel) seront élus au suffrage universel direct à un tour. Les candidats sont élus selon les règles de la représentation proportionnelle à scrutin de liste à la plus forte moyenne : Les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages bénéficient d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix.

À noter que la circonscription unique qui était en vigueur avant 2004 est rétablie cette année (pour les élections de 2004 et de 2009, le territoire français était découpé en 8 circonscriptions régionales, 7 pour la métropole, 1 pour l’outre-mer). Les listes des candidats doivent être déposées entre le 21 avril et le 2 mai. A ce jour, 17 mouvements ou formations politiques ont déclaré leur intention de déposer une liste.

Last modified on 23/08/2019

top of the page